Université de technologie de Troyes

Contenu

7e colloque sur la sécurité globale les 22 et 23 janvier 2013

Le 14 janvier 2013

Pour la septième année consécutive l’UTT accueille sur son campus le colloque interdisciplinaire WISG pour le compte du programme « Concepts, Systèmes et Outils pour la Sécurité Globale (CSOSG) » de l’Agence Nationale de la Recherche (l’ANR). Cette rencontre annuelle a réuni l’an passé près de 400 représentants des institutions ministérielles, industriels, opérateurs et universitaires.

La sécurité globale peut être définie comme « la capacité d'assurer à une collectivité donnée et à ses membres, un niveau suffisant de prévention et de protection contre les risques et les menaces de toutes natures et de tous impacts, d'où qu'ils viennent, dans des conditions qui favorisent le développement sans rupture de la vie et des activités collectives et individuelles » (Institut National des Hautes Études en Sécurité – INHES, 2003).

C’est un domaine transverse qui englobe à la fois la sécurité du citoyen, la cybercriminalité, la sécurité industrielle, la sécurité des infrastructures vitales, des territoires, des transports, la sécurité civile et la gestion de crises. C’est un domaine au carrefour de plusieurs disciplines, sciences de l’ingénieur (capteurs, traitement du signal et de l’image, outils d’aide à la décision, simulation, intelligence répartie), des technologies de l’information et de la communication, des sciences humaines et du droit.

La version 2013 verra la participation forte de partenaires allemands. Depuis 2009, il existe en effet un accord entre le programme « Sécurité Globale » de l’ANR et le programme de recherche allemand « Research for Civil Security » du BMBF (Ministère Fédéral allemand de la Recherche et de l’Education) pour bâtir des appels à projets en commun.

Outre les sessions de présentation autour de thèmes comme la gestion de crises, la cybercriminalité, le risque NRBC, deux tables rondes seront organisées, l’une par l’UTT autour de la résilience des systèmes et l’autre organisée par Mines ParisTech autour des médias sociaux.

Parmi les autres participants au WISG 2013, on compte des représentants des partenaires du programme CSOSG à savoir le secrétariat général de la défense nationale (SGDN), la Police Nationale, la direction générale pour l’armement (DGA), mais aussi les organismes de recherche comme le commissariat à l’énergie atomique (CEA), l’ONERA, l’INERIS, l’INRIA, les industriels THALES, EADS-Cassidian, Dassault, Bertin Technologies, EDF, Morpho et enfin des grandes écoles comme Mines ParisTech et Supelec.

 Patrick Lallement, enseignant-chercheur à l’UTT responsable de l’organisation de ce colloque, souligne : « WISG est devenu en quelques années le rendez-vous annuel de la communauté française autour de cette thématique multidisciplinaire, il y aura près de 400 inscrits cette année. Des thématiques émergeantes comme la résilience des systèmes et les médias sociaux seront abordées au WISG 2013 dans une perspective de sécurité globale sous forme de deux tables rondes dont l’une organisée par l’UTT. »


Retour à "toute l'actualité"