1. Accueil
  2. Vie du campus
  3. Contre les violences sexuelles et sexistes

Contre les violences sexuelles et sexistes

"utt.signalement.net" : une plateforme de signalement et d’aide, accessible 24h/24 et 7 jours/7

Une plateforme "utt.signalement.net" est accessible 24h/24 et 7 jours/7, pour permettre aux étudiants et personnels de l’UTT de signaler, qu’ils en soient témoins, ou victimes, tout fait relevant de :
  • harcèlement moral ou sexuel,
  • violences physiques, morales, sexuelles et sexistes,
  • discriminations,
  • difficultés liées au handicap,
  • non-respect de la laïcité.
Cette plateforme de signalement est là pour vous fournir l'aide et l'écoute adaptées.
 

Comment ça fonctionne ?

Première étape

Vous effectuez votre signalement sur utt.signalement.net

Seconde étape

Un référent prend connaissance de votre signalement et vous adresse une réponse dans les 48h (hors week-end). Vous pouvez ensuite échanger par écrit sur vos besoins.

Troisième étape

Une personne ressource vous sera indiquée et sera là pour vous aider (écoute interne, externe, disciplinaire...) et vous serez accompagné tout au long de la procédure.

L'UTT a en effet désigné des référentes et des référents formés au traitement des différents types de signalement. Ces référents seront les seuls destinataires des informations que vous leur adressez via la plateforme et ils n’auront accès qu’aux catégories qui les concernent.

Selon vos souhaits, la confidentialité de votre identité sera préservée lors de l'émission de votre signalement, ainsi que durant toute la procédure de traitement de l’alerte.

Trouver le contact du référent : ENT/Mon espace/Trombinoscope.

Référent(s) plateforme : ils gèrent les signalements sur la plateforme

Toutes les catégories (étudiants et salariés)
Sandy DE WREEDE/ Emilie PETITDEMANGE

Violences et harcèlements
Pôle santé : Maxime Le TRIONNAIRE, Agnès PATOUX, Zoé SAGUI (étudiants et salariés)
Franck JACQUEMIN - Marion QUILLERY (étudiants)
Sandrine KLEIN (salariés)

Handicap
Eva ZANCZAK (salariés) - Emeline LAMBERT et Estelle DELOUX (étudiants)

Non respect de la laïcité (étudiants et salariés)
Jean-Yves LAGOUTTE

Discriminations
Emilie PETITDEMANGE