Université de technologie de Troyes

Contenu

Un sommet d’experts contre la cybercriminalité

6ème Colloque sur la sécurité globale à l’UTT les 24 et 25 janvier 2012

Le 13 janvier 2012

La cybercriminalité sera dans le focus des experts de la sécurité globale qui se réuniront le 24 et 25 janvier à l’Université de technologie de Troyes (UTT) pour le 6ème Workshop Interdisciplinaire de la Sécurité Globale, WISG 2012.  D’autres thèmes de l’actualité abordés durant ces deux jours seront l’identité numérique, la détection d’explosifs, la piraterie maritime, la surveillance côtière, l’analyse forensique, la gestion  de crises et la vidéosurveillance.

Pour la sixième fois, l’UTT accueille sur son campus cette rencontre annuelle qui réunit plus de 400 représentants des institutions ministérielles, industriels, opérateurs et universitaires.  Le colloque est organisé par l’UTT pour le compte du programme Concepts, Systèmes et Outils pour la Sécurité Globale (CSOSG) de l’ANR (Agence Nationale de la Recherche).

La sécurité globale englobe à la fois la sécurité du citoyen, la sécurité industrielle, la sécurité des infrastructures vitales, des territoires, des transports, la sécurité civile et la gestion de crises. C’est un domaine au carrefour de plusieurs disciplines, sciences de l’ingénieur (capteurs, traitement du signal et de l’image, outils d’aide à la décision, simulation, intelligence répartie), des  technologies de l’information et de la communication, des sciences humaines et du droit.

Deux tables rondes permettront des échanges approfondis entre participants et spécialistes invités, l’une organisée par la police scientifique et technique animée par le commissaire divisionnaire Olivier Fohanno (STSI2) et l’autre sur la cybercriminalité animée par le lieutenant-colonel Eric Freyssinet (IRCGN)). L’objectif de cette table ronde sera d’introduire les enjeux d’aujourd’hui et demain, et de donner des pistes de sujets de recherche  Une porte sur la cybercriminalité et les enjeux scientifiques au service de la recherche de la preuve numérique. Ce sujet constituera un des axes de l’appel à projets 2012 en sécurité globale. L’autre table ronde éclaircira les avancées scientifiques au service de l’analyse de la scène de crime par la police scientifique et technique.

Une session de posters permettra de présenter  de nombreux projets financés par l’ANR ayant abouti à des résultats innovants, par exemple sur la surveillance de la qualité de l’eau potable d’un réseau de distribution, ou sur la détection de la fraude à la carte bancaire sur Internet.

Parmi les participants du WISG 2012 sont notamment l’agence nationale pour la recherche (ANR), la direction générale de la gendarmerie nationale (DGGN), le secrétariat général de la défense nationale (SGDN), la Police Nationale, la Gendarmerie Nationale), la direction générale pour l’armement (DGA), le commissariat à l’énergie atomique (CEA), ainsi que les industriels Thales, EADS, Dassault, Bertin Technologies, SAGEM, entre autres.

 

Site du WISG 2012

Retour à "toute l'actualité"