1. Accueil
  2. L'UTT
  3. Actualités

Semaine de l’ingénierie soutenable : Et Si ?... On osait repenser l’ingénierie ?

Publié le 2 février 2022 Mis à jour le 2 février 2022
Date(s)

le 2 février 2022

L’Équipe Transdisciplinaire pour la Soutenabilité dans l’Ingénierie (Et Si ?), constituée d’étudiant·e·s, enseignant·e·s, et personnels de l’UTT, tous engagé·e·s pour intégrer la soutenabilité écologique dans les formations et au sein du campus, organise la Semaine de l’ingénierie soutenable, du lundi 21 au vendredi 25 février 2022, en présentiel à l’Université de technologie de Troyes et à distance, en live sur YouTube.

Durant cette semaine de conférences, les invité.e.s vont oser repenser l’ingénierie.
 

Au programme

Lundi 21 février - 18h-20h : Admettre les limites planétaires

Dominique Bourg vient exposer les limites du système Terre. Il aborde les causes de la dégradation de la géosphère et les impacts de l’activité humaine sur le présent et le futur de nos sociétés. Son intervention permet de poser un constat global et d’introduire la nécessité d’une transition.
Dominique Bourg est professeur émérite à l’Université de Lausanne. Il a notamment créé et dirigé le Centre de Recherches et d’Etudes Interdisciplinaires sur le Développement Durable à l’Université de Technologie de Troyes.
 

Mardi 22 février - 18h-20h : Comprendre les enjeux de la transition énergétique

La mise en œuvre d’une transition écologique passe nécessairement par une remise en question du système énergétique mondial. En effet, une majorité s’accorde : il faut réduire les énergies fossiles mais de quelle façon ? Par quoi les remplacer ? Lors de cette conférence, Greg de Temmerman met en exergue le rôle passé, présent et futur joué par l’énergie et propose des pistes alternatives. Il aborde notamment le potentiel de la fusion nucléaire.
Greg de Temmerman est chercheur en physique. Il a travaillé 15 ans pour le projet ITER sur la fusion nucléaire.
 

Mercredi 23 février - 18h-20h : Repenser notre modèle d’économie de croissance

L’idée d’une croissance infinie dans un monde fini perd peu à peu en crédibilité, tant dans l’univers de la recherche qu’auprès du grand public. Timothée Parrique analyse les limites à la croissance et propose une perspective de plus en plus audible mais encore décriée : la décroissance. Un tel modèle économique cherche à adresser les enjeux environnementaux et sociaux actuels.
Timothée Parrique est docteur en économie. Ses recherches portent sur le concept de décroissance et ses implications sur les systèmes économiques.
 

Jeudi 24 février - 18h-20h : Miser sur la sobriété du secteur numérique

Les systèmes numériques représentent une part grandissante des captations de ressources et d’émissions de gaz à effet de serre dans le monde. L’intervention de Gauthier Roussilhe permet de situer les composants de ces systèmes, comprendre leurs impacts environnementaux et conseiller des outils, méthodes et comportements pour un usage plus durable des outils numériques.
Gauthier Roussilhe est spécialiste de l’éco-conception numérique. Il réalise des recherches de terrain pour anticiper les écosystèmes numériques dans un monde stabilisé à +2°C.
 

Vendredi 25 février - 12h-14h : S’engager pour une consommation responsable et durable

Comment les consommateurs peuvent-ils exercer une influence sur les produits qui leur sont proposés sur le marché ? L’adage bien connu nous l’annonce : acheter, c’est voter ! Nicolas Guilbaud nous démontre ainsi comment la mise en pratique d’un geste individuel comme le “boycott” peut avoir de réelles conséquences sur la prise de décisions de grandes entreprises. La consommation devient donc un outil de persuasion qui permettrait d’améliorer les pratiques des entreprises.
Nicolas Guilbaud est le président et co-fondateur de l’association I-Buycott qui lutte pour la promotion de la consommation responsable.
 

Vendredi 25 février - 18h-20h : Table Ronde : Etre des ingénieur.e.s engagé.e.s pour la construction écologique

Quelle est la place de l’ingénieur.e face aux enjeux environnementaux et dans la transition écologique ? Quel rôle peut-il ou doit-il jouer ? Cette table ronde, animée par Corentin Riet et Sarah Manciot, apporte des pistes de réponse et vise à échanger pour repenser l’ingénierie pour une économie et société décarbonée, sobre et résiliente.
Corentin Riet fait partie du think tank “The Shift project” en tant que chargé de projet Stratégie de résilience des territoires.
Sarah Manciot est double diplômée 2020 Ingénieure en Informatique et Systèmes d’Information et Master en Ingénierie et Management de l’Environnement et du Développement Durable.de l’UTT. Lors de ses études à l’UTT, Sarah a été une étudiante très engagée sur les questions de soutenabilité, et très attachée à réaliser des projets divers sur les thématiques sociales, solidaires et environnementales.

 

En pratique

Chaque conférence nécessite l’obtention d’un billet (gratuit), pour y assister en présentiel, sous réserve de la présentation d’un passe sanitaire valide le jour J. Lien de la billetterie

Pour assister à une conférence en ligne, il est inutile de prendre un billet. Retransmission sur la chaine YouTube

Pour en savoir plus : https://codimd.math.cnrs.fr/s/gBRXMtB60#