1. Accueil
  2. L'UTT
  3. Actualités

L'Université Européenne de Technologie achève la première étape de son plan stratégique et entre dans sa phase de déploiement, EUt+ Accelerate

Publié le 4 octobre 2023 Mis à jour le 6 février 2024
Date(s)

le 4 octobre 2023

Au cours d’une semaine de travail intensive à Carthagène du 25 au 29 septembre, les représentants des neuf universités participant à l'initiative EUt+ ont pu examiner en détail les principaux objectifs et indicateurs atteints. Parmi ces réalisations, on note l'augmentation remarquable du nombre d'étudiants ayant participé aux programmes de mobilité conçus dans le cadre de cette alliance universitaire.

Ces résultats prometteurs sont le fruit de trois années d'efforts impliquant les universités de technologie de Troyes (France), Chypre, Sofia (Bulgarie), Cluj-Napoca (Roumanie), Dublin (Irlande), Riga (Lettonie), Darmstadt (Allemagne) et Cartagena (Espagne). Les leaders des huit groupes de travail et les responsables des tâches du projet ont présenté les réalisations et indicateurs qui seront soumis à l'évaluation de la Commission européenne plus tard cette année. Ces conférences ont également été l'occasion d'accueillir pour la première fois Marco Dell’Isola, recteur de l'UNICAS - Università degli studi di Cassino e del Lazio Meridionale, qui rejoindra officiellement l'alliance le 1er novembre en tant que neuvième partenaire.

Au cours de huit sessions plénières, tous les objectifs et actions ayant façonné le premier projet EUt+ lancé en novembre 2020 ont été minutieusement évalués. Les réussites, les obstacles rencontrés ainsi que les déviations nécessaires pour contribuer au succès de l'initiative ont été mis en lumière. Il convient de mentionner le nombre élevé de projets complémentaires financés grâce à la collaboration entre les universités de l'alliance. Ces projets ont été financés par plusieurs appels européens, principalement du programme Erasmus+ (Alliances pour l'innovation, Partenariats de coopération), des piliers d'Horizon Europe (Actions Marie Curie - COFUND, Échanges de personnel) et du Conseil européen de l'innovation. En résumé, 55 projets soumis et 11 en préparation, avec un taux de réussite d'environ 60%.

L'ouverture des six programmes EUt+ pour les étudiants (Télécommunications et Réseaux, Génie Mécanique, Génie Civil, Génie Industriel, Architecture, Sciences et Technologies de l'Alimentation et Licence en Développement Durable) a grandement facilité les échanges étudiants grâce aux cartes de mobilité élaborées par les universités autour de thèmes communs. Trois nouveaux programmes EUt+ ont été approuvés lors du Conseil des recteurs de cette semaine afin de renforcer l'offre de cours pour les étudiants : Bachelor in computer science, Master in microelectronics, Master environmental engineering.

La mobilité du personnel entre les membres d'EUt+ a augmenté de manière exponentielle, passant de seulement 12 mobilités au printemps 2021 (le premier semestre après le début du projet) à 342 au printemps 2023.

L'un des piliers de cette alliance est l'inclusion de sujets tels que l'égalité, la diversité, l'inclusion, le multiculturalisme et le multilinguisme.

La semaine s'est conclue par une réunion des recteurs d'EUt+ avec divers représentants de grandes entreprises internationales, le consul de Lettonie pour la région de Murcie, Alberto Gallego, et l'ambassadeur de Corée du Sud pour l'Espagne, Bahk Sahnghoon. L'objectif était de présenter les objectifs de l'alliance vers l'extérieur et de construire de nouveaux ponts de collaboration avec les acteurs socio-économiques.

En parallèle avec cet esprit européen et de ces sessions, EUt+ a pris part, vendredi dernier, à la Nuit européenne des chercheurs avec un stand EUt+ co-animé par des équipes espagnoles, bulgares et françaises dans le centre de Carthagène. Côté UTT, Christophe Couteau a animé un atelier coloré autour des nanotechnologies et nanomatériaux, tandis que Sebastian Pinto, doctorant INSYTE, a expliqué l'empreinte carbone à travers un serious game à destination des enfants.