1. Accueil
  2. L'UTT
  3. Actualités

L’UTT consolide son positionnement dans la sécurité globale

Publié le 4 février 2020 Mis à jour le 4 février 2020
Date(s)

le 3 février 2020

Michel Cadic, Délégué Ministériel aux Industries de Sécurité et de Cyber sécurité auprès du Ministre de l’Intérieur, a été reçu vendredi 31 janvier 2020 pour la signature d’une convention cadre.

Cette convention cadre marque une étape supplémentaire dans le développement de l’activité de l’UTT en matière de sécurité.

Cette étape vient après plus de 20 ans de développement de l’UTT dans ce domaine :
 
  • En 1998 était créé un axe "Gouvernance, Risques et prospective", au sein du CREIDD,
  • En 2001, coopération de l’UTT avec l’IHESI et le ministère de la Défense, qui aboutira à la création d’un DESS puis d’un Master "Sécurité Globale",
  • En 2005, publication de l’ouvrage collectif "Imaginer la sécurité globale" sous la direction de Patrick Laclemence, ouverture du DU "Menaces contemporaines et nouvelles technologies" avec la Direction Générale de la Gendarmerie Nationale, et mise en place de l’ANR Sécurité Globale avec l’UTT,
  • 2006, mise en place de l’axe transverse "Sciences et Technologies pour la Maîtrise des Risques" (STMR), au sein de l’ICD,
  • 2006 premier Workshop interdisciplinaire sur la sécurité globale pour le compte de l’ANR, WISG qui restera 10 ans à l’UTT,
  • 2012, ouverture d’un cycle spécialisé "Management stratégique des situations de crise", dans le cadre du master Ingénierie et Management de la sécurité globale appliquée, avec l’ENSOSP,
  • 2016, création de la chaire de recherche sur la gestion de crise, avec l’ENSOSP,
  • 2018, mise en place de l’Institut Sécurité Globale à l’UTT,
  • 2019, inauguration de la chaire "Sécurité Globale et Anticipation", avec l’ENSP et l’université Lyon 3.
L’Institut "Sécurité Globale et Anticipation" (ISGA) a pour objectif d’étudier les pratiques innovantes et de développer une architecture de réflexion et d’action dans le domaine de la sécurité globale des populations et des institutions, dans le domaine de la prévention des risques et de la gestion des crises. Il favorise la recherche à finalité opérationnelle et entretient des rapports privilégiés avec les praticiens. Son objectif est de favoriser l’émergence de collaborations scientifiques entre les acteurs universitaires, institutionnels, industriels et citoyens. De plus l’Institut "Sécurité Globale et Anticipation" s’investit depuis de nombreuses années dans la recherche à finalité opérationnelle dans le champ de la sécurité.

A cet institut s’adossera une Equipe de Recherche Interdisciplinaire sur les problématiques de Sécurité (ERIS), en cours d’élaboration.

L’activité scientifique visée par l’équipe ERIS concerne l’analyse des facteurs humains et la modélisation des interactions menace-risque associées ceci dans un objectif de préservation des libertés.

Sur un plan conceptuel, l’objectif est de mieux comprendre les évolutions et l’influence des actes de malveillance et de menace au sein de systèmes sécurisés orientés risque. Une des hypothèses principales de recherche est de considérer le facteur humain à priori dans les démarches d’analyses et de diagnostic en sécurisation.

Au-delà de ce projet d’une nouvelle équipe de recherche, qui sera à valider par les instances de l’UTT, l’UTT travaille, depuis plus d’un an, à un plan d’action de grande ampleur sur la sécurité globale, en recherche mais aussi en formation et en transfert, plan d’action qui sera également soumis aux instances, en principe mi 2020.

C’est dans cette perspective que l’UTT a eu des premiers contacts avec sa tutelle et en prépare d’autres, qui seront l’occasion de faire un point sur les différentes avancées de la coopération entre l’UTT et le Ministère de l’Intérieur.