Contenu

Génie Mécanique (GM)

Les étudiants en Génie Mécanique

La spécialité Génie Mécanique (GM) forme en 3 ans des ingénieurs capables, dans une démarche systémique, de concevoir et réaliser des machines, des structures, des équipements ou tous types de systèmes mécaniques incorporant diverses technologies : mécanique, électronique, informatique, optique…

Une nouvelle approche de la mécanique

Toutes les industries utilisent sous des formes différentes des systèmes mécaniques dont la complexité a fortement évolué ces dernières années.

La spécialité Génie Mécanique a pour but de fournir aux entreprises les compétences nécessaires pour maîtriser la conception et la réalisation de systèmes mécaniques complexes, intégrant l'ensemble des fonctions dans une démarche systémique.

L'ingénieur GM

L'ingénieur GM est avant tout un ingénieur mécanicien. Des enseignements en électronique, informatique, gestion de production, gestion de projets, calcul des structures leur donnent les connaissances supplémentaires qui leur permettront d'évoluer et de répondre plus facilement aux demandes de l'industrie.

Des spécialisations variées

Après une formation de base, les spécialités sont dispensées dans le cadre de 4 Filières :

  • La Filière "Simulation Numérique en Mécanique" :
    La simulation numérique dédiée au calcul de structures et à la mise en forme des matériaux a pris une place importante dans le monde de la conception et la fabrication mécanique. Les besoins sont multiples : réduction des temps de mise sur le marché, réduction de poids, des vibrations, optimisation des produits et de leur dimensionnement, simulation de procédés de mise en forme et de fabrication, etc.
  • La Filière "Conception et Industrialisation des Systèmes Mécanique, en lien avec l'Environnement"
    Les produits développés aujourd’hui sont plus complexes. L’intégration à ces produits de plus en plus de fonctionnalités sont rendues possible grâce aux progrès croissants de l’électronique, de l’automatique, des matériaux, des procédés de fabrication ... les cycles de développement se sont raccourcis, les entreprises se sont étendues. Enfin une indispensable démarche de développement durable doit pouvoir être mise en œuvre dès les phases de conception puis d’industrialisation d’un produit. Dans ce contexte, l’ingénieur doit être capable de mener à bien des projets de développement en lien avec tous les acteurs des processus de conception et d’industrialisation.
    Les produits développés aujourd’hui sont plus complexes. Ils intègrent mécanique, électronique, automatique, thermique... les cycles de développement se sont raccourcis, les entreprises se sont étendues. Dans ce contexte, l’ingénieur doit être capable de mener à bien des projets de développement en lien avec tous les acteurs du processus de conception.
  • La Filière "Technologie de l’Information pour la Mécanique" :
    De nombreuses solutions informatiques d’aide à la conception assistent désormais les ingénieurs : SGDT, modélisation du produit, simulations mécaniques. Cette filière forme des ingénieurs capables de décrire et de développer des solutions informatiques innovantes pour assister les concepteurs. De par leurs compétences mécaniques et informatiques, ils assurent une adéquation entre les besoins des ingénieurs en mécanique et les développeurs de solutions informatiques d’aide à la conception.