Contenu

Spécialité ONT : Optique et Nanotechnologies

Présentation

Les nanotechnologies ou l'élaboration de matériaux, dispositifs ou systèmes par le contrôle de la matière à l'échelle nanométrique constituent un enjeu technologique majeur.
C'est dans ce contexte que se situe la formation Optique et Nanotechnologies, qui vise avant tout à répondre à un besoin croissant dans un domaine en pleine expansion.

 

Objectifs pédagogiques

La spécialité Optique et Nanotechnologies (ONT) propose une formation principalement dans le domaine des microscopies et spectroscopies optiques à sonde locale et une familiarisation aux autres microscopies (AFM, STM).
L'originalité de la spécialité ONT repose sur une approche "optique" c'est-à-dire une discipline transversale qui permet aborder un domaine très ouvert et particulièrement valorisant, les nanotechnologies.
Elle forme aux activités de recherche et développement dans le domaine des nanotechnologies via les outils et méthodes principalement optiques permettant de fabriquer des nanostructures et des matériaux, de caractériser leurs propriétés physico-chimiques et de comprendre les phénomènes associés.

 

Les pré-requis de la spécialité Optique et nanotechnologies

DIPLÔMEDISCIPLINE

Entrée en M1 :

licence (180 ECTS) ou équivalent,

VAP, VAE

Entrée en M2 :

M1 (240 ECTS) ou équivalent,

VAP, VAE

Physique, physique chimie
Chimie, biochimie
Mathématiques appliquées

 

Objectifs professionnels

La spécialité ONT a clairement pour vocation d’ouvrir les étudiants aux métiers de la recherche et développement dans les nanotechnologies. Cela est du à l’importance du doctorat et de la formation par la recherche plus généralement dans un domaine à forte composante fondamentale et où la recherche se fait bien souvent à l’échelle internationale

Parallèlement aux emplois de chercheur, le nombre d’emplois au niveau Master devrait également augmenter avec le développement des nanotechnologies. Le master spécialité ONT conduit également à des métiers au niveau master tels qu’ingénieur procédé, ingénieur de recherche même si dans le domaine des nanotechnologies le doctorat est requis, ingénieur commercial ou encore ingénieur brevet.

 

Insertion professionnelle

SECTEURS D’ACTIVITÉ
LES MÉTIERS

Industrie (Nouvelles technologies associées

aux nanotechnologies,télécommunications,

industrie du verre, éclairage, photovoltaïque, matériaux photoniques avancés,

nouvelles technologies pour la maîtrise des risques)

Recherche scientifique en laboratoire académique ou

industriel

Chercheurs (complété par un doctorat)

Enseignant chercheur (complété par un doctorat)

Ingénieur recherche

Ingénieur brevet, Ingénieur d’études

Consultant

Ingénieur de production dans PME/PMI développant de nouveaux procédés et nouveaux produits intégrant

les nanomatériaux et nanotechnologies

Ingénieur procédé

 

Objectifs liés à la recherche

Les principaux thèmes de recherche abordés sont tournés vers les nanosciences et nanotechnologies. Cela inclut les problèmes de nano-détection d'objets moléculaires, cristallins ou nanostructurés, mais également ceux de la modélisation des champs électromagnétiques à ces mêmes échelles dans le but de comprendre et d'interpréter les résultats expérimentaux.

Les compétences en recherche de l’établissement sur lesquelles s’appuient la spécialité ONT concernent principalement les thématiques de recherche du LNIO à savoir essentiellement la nano-optique (optique de champ proche) et la nanostructuration de surfaces. La spécialité ONT s'appuie sur la plateforme Nano'mat, en partenariat avec l'Université de Reims (plus d'informations ici

Par le biais des collaborations externes ou équipes partenaires de la formation d’autres thématiques sont également concernées comme les biotechnologies ou les télécommunications (CEA/LETI et IMEP), la photonique (CEA/LETI).

 

Contacts Master

Gilles LERONDEL, Professeur des Universités
Responsable de la spécialité ONT
Courriel : master.ont@utt.fr

Francine DURAND
Assistante du programme MASTER
Courriel : master @ utt.fr

Thomas GROSGES, Professeur des Universités
Responsable du programme MASTER