Contenu

Ingénieur "Matériaux et Mécanique"

Formation en alternance (apprentissage ou formation continue)

Cette formation en trois ans prépare l'ingénieur à pouvoir identifier les nouveaux matériaux et pouvoir mettre en œuvre des procédés de fabrication adaptés au système de production de l’entreprise.

L'ingénieur MM (ex-PMOM) répond à cette exigence par sa polyvalence ; il est proche des équipes de terrain, capable d’apporter des solutions innovantes adaptées aux besoins des clients de son entreprise et à ses contraintes technologiques et industrielles.

La formation aboutit au diplôme « Ingénieur UTT en Matériaux et Mécanique », approuvée le 14/12/2010 par la Commission des Titres d’Ingénieur, renouvelée le 08/12/2015.

Les métiers
  • ingénieur de production ;
  • ingénieur R & D, bureau d’études ;
  • ingénieur méthodes.
Les secteurs d'activités
  • automobiles, aéronautiques, ferroviaires ;
  • biomédical et biomécanique ,
  • forges et fonderies ;
  • métallurgie, plasturgie, composites ;
  • etc.
Compétences de l’ingénieur Matériaux et Mécanique
  • choisir des matériaux métalliques ou non métalliques répondant à un besoin spécifique ;
  • choisir, valider et mettre en œuvre concrètement les procédés industriels adéquats ;
  • définir et mettre en œuvre les essais et les pilotes industriels nécessaires ;
  • utiliser et maîtriser les outils de CFAO, de gestion industrielle et d’amélioration continue ;
  • accompagner l’innovation, en interface entre le management et les équipes de terrain.

 La pédagogie de la formation

Enseignements généraux
  • matériaux (métalliques, polymères...) ;
  • mécanique et résistance des matériaux ;
  • procédés de fabrication ;
  • outils et méthodes de conception ;
  • qualité et systèmes industriels ;
  • conduite de projets, management et gestion de l’entreprise.
Périodes d’alternance
  • 1ère et 2ème année : rythme d’alternance de 15 jours / 15 jours
  • Stage à l'étranger de trois mois en milieu de 2ème année
  • 3ème année : le premier semestre en  formation à l’UTT à Troyes ou à l'étranger, le second semestre se déroule entièrement en entreprise
L'international

Les apprentis MM passent de 3 à 9 mois à l'étranger. Ils ont un stage obligatoire à l'international, en milieu professionnel, de 3 mois en deuxième année. Ils ont la possibilité de passer leur semestre d'études dans une université étrangère en 3ème année.

Les destinations des apprentis ingénieurs MM en 2015-2016 : Japon, USA, Canada, Australie, Taïwan, Norvège, Mexique, Slovaquie, Allemagne...

Pédagogie inductive et par projets

L’apprenti devra réaliser des projets au sein de son entreprise, qui seront évalués par l’entreprise et par l’UTT :

  • 1ère année
  • projet 1 : découverte de l’entreprise et de son environnement
  • projet 2-1ère partie  : projet industriel
  • 2ème année
  • projet 2-2ème partie : projet industriel
  • projet 3 : projet international
  • projet 4 : recherche et expérimentation
  • 3ème année
  • projet 5 : projet de fin d'études
Enseignements de 3e année à l’UTT : unités de valeur au choix

Les apprentis suivent leur 5ème semestre à l'UTT à Troyes. La plupart des UV des branches « Systèmes Mécaniques » et « Matériaux : technologie et économie », sont accessibles aux apprentis et stagiaires MM. Sont également accessibles de nombreuses UV de la branche « Systèmes Industriels », de Technologies et de Sciences de l’Homme, de langues étrangères.

Les apprentis ont également la possibilité de passer ce semestre d'études à l'étranger.

Le suivi individualisé

Chaque apprenti est suivi par un tuteur pédagogique, au sein de l'UTT, et un maître d'apprentissage au sein de l'entreprise.

Candidature

  • sur www.3ut-admissions.fr
  • admissibilité sous réserve de signature d'un contrat d'apprentissage
  • le jury d'admission oriente les candidats admissibles sur un site
  • rentrée : 5 septembre 2016 aux étudiants admis en branche MM ayant signé un contrat d'apprentissage

En 2015, 65% des apprentis ingénieurs ont trouvé leur contrat d'apprentissage grâce au soutien apporté par l'UTT.  45% des apprentis ingénieurs sont formés au sein de la grande région ACAL.

Témoignages

Jérémie BOCHARD, diplômé ingénieur MM de la 1ère promotion

"Ce qui me plaisait dans cette formation était à la fois la thématique, dans la continuité de mon DUT GMP, le fait que ce soit une formation généraliste et l’apprentissage : connaître le milieu professionnel au-delà d’un simple stage et être rémunéré.

L’organisation de l’alternance nous permet d'être très présents en entreprise, afin de suivre nos projets de près. Les 3 années sont passées très vite. J’ai vécu une formation géniale. La ville de Nogent a mis de nombreux moyens à notre disposition (gymnase, location de mini-bus...) pour nous permettre de nous sentir bien. Troyes, l'école-mère, n'étant pas loin, nous pouvions participer à certains événements.

Diplômé, j’ai travaillé quelques mois chez Freudenberg, là où j'ai réalisé mon apprentissage. Contacté par un cabinet de recrutement, j'ai été embauché sur un poste d’ingénieur industrialisation, chez Magna. Lors des entretiens, j’ai constaté que les entreprises sont très intéressées par le travail réalisé en entreprise pendant l’apprentissage."

Julien GARDIOL, apprenti-ingénieur MM de la 4ème promotion

« Durant mon DUT en alternance, j’ai acquis une appétence pour la science des matériaux et l’industrie mécanique. J'ai eu connaissance de la formation d’ingénieur en mécanique et matériaux de l’UTT. Elle n'est proposée qu'en apprentissage, et c’est ce mode d’enseignement que je recherchais avant tout. Mon autonomie financière et l’encadrement privilégié dont je bénéficie en entreprise sont des atouts apportés par le statut d’apprenti que je souhaitais conserver dans le cadre de ma formation. Je pense que ces éléments sont plus favorables à une solide acquisition des compétences et des savoir être de mon futur métier. A l’obtention de mon diplôme, je cumulerai sept années d’expérience professionnelle acquises en apprentissage. Ce mode d’enseignement me permet de créer un lien continu entre les connaissances universitaires qui m’ont été enseignées et les problématiques concrètes du contexte industriel.»

 

UNE FORMATION - DEUX SITES

 

L'antenne de Nogent en Haute-Marne

L'antenne de Nogent de l'UTT c'est : 2 000m² de locaux, 2 formations de l'UTT délocalisées (LP M2-C et formation ingénieur par apprentissage MM), 1 laboratoire de recherche commun avec le CEA (NICCI). Une dizaine de permanents de l'UTT, en plus de la venue d'enseignants-chercheurs de Troyes pour les enseignements.

Frédéric SANCHETTE, Directeur de l'antenne de l'UTT de Nogent et Responsable de la formation MM

"L’installation de l’UTT au cœur du bassin industriel haut-marnais constitue un challenge ambitieux et passionnant pour tous les acteurs institutionnels et industriels locaux.Tous restent mobilisés afin d’accueillir les apprentis-ingénieurs dans les meilleures conditions avec des infrastructures exceptionnelles. Depuis 2014, 37 ingénieurs de la branche Matériaux et Mécanique ont été diplômés. Ils ont trouvé rapidement un emploi, dont 50% au sein de l'entreprise dans laquelle ils ont effectué leur apprentissage. Le modèle UTT associé à l’apprentissage est donc un succès !

La formation est maintenant adossée à un Laboratoire de Recherche Commun avec le Commissariat à l’Énergie Atomique et aux Énergies Alternatives. Les apprentis-ingénieurs bénéficient d’un environnement équivalent à celui des étudiants en formation initiale à Troyes…    en ayant  la chance d’acquérir une précieuse expérience professionnelle via l’apprentissage."

Le partenariat industriel

La formation est construite en lien étroit avec l’association Nogentech, qui regroupe les entreprises industrielles de Haute-Marne, premier pôle français de mise en œuvre des matériaux http://www.nogentech.org

Les apprentis peuvent cependant travailler dans des entreprises dans toute la France où l’UTT dispose de contacts du fait de ses 500 diplômés ingénieurs par an.

David BIGUET, directeur de BiotechOrtho à Nogent et président de Nogentech

"La Haute-Marne accueille les industries des secteurs de pointe comme l’automobile, l’aéronautique, l’énergie et le médical, et des leaders de renommée internationale : Hachette & Driout, une des aciéries les plus modernes d’Europe, Ferry-Capitain, spécialiste mondial des pièces de très grandes dimensions, Forges de Courcelles et ses presses de 8000 tonnes, et dans le domaine médical : Marle, Aesculap, Greatbatch, Landanger, Wright...

Cette excellence a motivé le Conseil Général, le GIP52 et leurs partenaires institutionnels à créer le Pôle Technologique de Haute-Champagne à Nogent, en partenariat avec l’UTT, le CRITT-MDTS et Nogentech, cluster local d’une cinquantaine d’entreprises, labellisé par la DATAR

La formation d’ingénieurs UTT par apprentissage et la recherche UTT complètent un dispositif ambitieux de développement économique et de soutien à l’innovation technologique,  confortant ainsi nos atouts de compétitivité sur le marché mondial. Environ 50 % des alternants de l’antenne de Nogent de l’UTT sont formés par nos entreprises.

La forte implication des collectivités locales du sud Champagne contribue à l’accueil des étudiants et à l’animation d’une riche vie associative et culturelle."

Des contacts industriels privilégiés permettent :

  • d'effectuer en moyenne deux visites d'entreprises, de la TPE au grand groupe, par année de formation
  • de bénéficier de conférences faites par des spécialistes à l'occasion de matinales technologiques, de ciné-débats, etc

Cette formation s'inscrit dans le partenariat entre l'UTT et le Conseil Départemental de Haute-Marne, et elle est soutenue par l'ANDRA dans le cadre de l'accompagnement du site de Bures. Elle est également dispensée en partenariat avec le CFA de l’enseignement supérieur de Champagne-Ardenne.

Le site de Charleville-Mézières dans les Ardennes

Patrice BILLAUDEL, Responsable de la formation MM du site de Charleville-Mézières

"Les deux premières années d’enseignement se déroulent à l’Institut de Formation Technique Supérieur, antenne de l’Université de Reims Champagne Ardenne située à Charleville-Mézières. Les apprentis-ingénieurs bénéficient du lien historique fort existant entre l’IFTS et le tissu local fortement industrialisé. Ils profitent également de matériels innovants notamment au travers des laboratoires de l’IFTS et de la plateforme Platinium3D spécialisée dans la fabrication additive et regroupant les acteurs de la formation et de la recherche dans les Ardennes et différents partenaires industriels.

L’adossement à la recherche est apporté par les enseignants chercheurs de l’IFTS appartenant à deux laboratoires de l’Université de Reims Champagne-Ardenne, ainsi les apprentis-ingénieurs jouissent d’un environnement comparable à celui des étudiants en formation initiale sur le site troyen de l’UTT, l’apprentissage en partenariat avec l’ITII Champagne-Ardenne leur apportant une précieuse expérience professionnelle."

 Jean-François ROUSSEAU, Directeur du groupe Faber - Coris - Périchard plastiques - AUPI

" Je dirige un petit groupe industriel de 150 personnes qui possède 4 usines de production dans le nord-est de la France et dont l'unité principale est située dans les Ardennes. Nos produits font appel à l'usinage et au montage d'ensembles mécaniques.

Nous recherchons régulièrement des collaborateurs ayant des profils techniques BTS, DUT, ingénieurs, ...

L'ouverture cette année d'une filière ingénieur par apprentissage à l'IFTS de Charleville dans des disciplines matériaux est un signe fort pour nos entreprises qui ont du mal à attirer de telles compétences. De plus, la voie de l'apprentissage correspond bien au tissu local de nos PME-PMI et créera un lien dans la durée avec ces jeunes qui participeront à l'aventure industrielle ardennaise."

Points forts :

Lien fort avec le tissu industriel

Orientation forte vers la fabrication additive

Appuis sur 2 laboratoires de recherche et sur la plateforme Platinium3D

Contenus secondaire


QU’APPORTE LE LABEL CTI ?

Seuls les établissements habilités par la CTI ont le droit de délivrer le diplôme d’ingénieur.
Cette habilitation requiert "un enseignement scientifique et technique suffisamment large dans les dominantes de la formation visée", mais aussi une "formation complète aux méthodes de l’ingénieur" et une ouverture "structurée et significative" aux sciences économiques et sociales et à l’international. Il assure un niveau théorique élevé pour rendre les ingénieurs diplômés opérationnels et les connaissances scientifiques enseignées leur permet de s’adapter tout au long de leur carrière.
Ce label est une garantie pour les étudiants comme pour les recruteurs

L'Institut de recherche technologique métallurgie, matériaux et procédés accepté !

Un projet pour les apprentis PMOM dans le cadre du pôle de compétitivité Materalia !
Le projet d'Institut de recherche technologique "métallurgie, matériaux et procédés", du pôle de Compétitivité lorrain-champardennais Materalia dont l'UTT fait partie, vient d'être accepté par l'Etat dans le cadre des Investissements d'Avenir ("Grand Emprunt".). De nombreuses entreprises partenaires : voir l'article du républicain lorrain.