1. Home
  2. International
  3. Programme Erasmus+
  4. KA107/171 - Mobilité avec pays partenaires de l'UE

KA107/171 - Mobilité avec pays partenaires de l'UE

ACTION CLE 171 Erasmus+ / KA171: Mobilités dans l’enseignement supérieur soutenues par des fonds de politique extérieure de l’UE




L’action clé 171 (AC171-HED)
concerne les projets de mobilité des étudiants et du personnel de l'enseignement supérieur entre les pays membres du programme Erasmus + et des pays tiers non associés ;
Elle peut comprendre une ou plusieurs des actions suivantes :
  • Mobilité sortante et entrante des étudiants de l'enseignement supérieur :
    • Période d'études : dès la 1ère année d'études supérieures pour une durée de 2 mois à 12 mois, à destination ou en provenance des pays tiers non associés.
    • Période de stage : à partir de la 1ère année d'études supérieures pour une durée de 2 mois à 12 mois à destination ou en provenance des pays tiers non associés.
    • Mobilités combinées : période de stage intégrée dans une période d’études, à destination ou en provenance des pays tiers non associés.
  • Mobilité des enseignants et des personnels de l'enseignement supérieur (durée de 5 jours à 2 mois) ;
    • Pour une activité d'enseignement : à destination ou en provenance d’un pays tiers non associé.
    • Pour une activité de formation : à destination ou en provenance d’un pays tiers non associé, pour une période de stage ou d'observation au sein d'un établissement de l'enseignement supérieur ou dans toute autre organisation pertinente.
    • Pour une mobilité combinée : possibilité d'associer sur la même période une activité d'enseignement et une activité de formation.
L’ensemble de ces mobilités (étudiants et personnels) peuvent se faire sous un format hybride. Dans ce cas, elles doivent combiner une activité virtuelle et une mobilité physique qui peut être de courte durée (5 à 30 jours).

L’action KA171 a pour but de promouvoir l’employabilité, l’inclusion sociale, l’engagement civique, l’innovation et le développement durable en Europe et au-delà en offrant aux étudiants des différents cycles et filières d’études la possibilité d’étudier ou de se former à l’étranger dans le cadre de leurs études. Les objectifs de cette action sont :
  • D’exposer les étudiants à d’autres points de vue, connaissances, méthodes d’enseignement et de recherche et pratiques professionnelles dans leur domaine d’études dans le contexte européen et international ;
  • De permettre aux étudiants de développer leurs compétences transversales, telles que les capacités de communication, la maîtrise de la langue, l’esprit critique, la résolution de problèmes, les compétences interculturelles et les compétences en matière de recherche ;
  • De permettre aux étudiants de développer leurs compétences d’avenir, telles que les compétences numériques et vertes, qui leur permettront de relever les défis d’aujourd’hui et de demain ;
  • De faciliter le développement personnel, comme la capacité à s’adapter à de nouvelles situations et la confiance en soi.

Cette action a aussi pour objectif de permettre à tous les professionnels, y compris les membres du personnel des entreprises, de dispenser des cours ou des formations à l’étranger dans le cadre de leur démarche de développement professionnel, en vue :
  • De partager leur expertise ;
  • De découvrir de nouveaux cadres d’enseignement ;
  • D’acquérir de nouvelles compétences innovantes en matière de pédagogie et de conception de programmes d’études, ainsi que des compétences numériques ;
  • D’entrer en contact avec leurs homologues à l’étranger pour mettre en place des activités communes afin de réaliser les objectifs du programme ;
  • De procéder à des échanges de bonnes pratiques et de renforcer la coopération entre les établissements d’enseignement supérieur ;
  • De mieux préparer les étudiants au monde du travail.
Enfin, un dernier objectif consiste à stimuler l’élaboration de programmes d’études transnationaux et transdisciplinaires ainsi que le développement de méthodes d’apprentissage et d’enseignement innovantes, à l’instar de la collaboration en ligne, de l’apprentissage fondé sur la recherche et des approches axées sur les défis dans le but de relever les défis sociétaux.

Concernant l’UTT, une subvention de 461 010 € contribuera à financer des mobilités depuis le Cameroun, le Sénégal, et le Togo vers l’UTT sur la période du 1er aout 2022 au 31 juillet 2025 :
  • des mobilités étudiantes depuis les établissements vers l'UTT à raison de 2 mobilités par semestre à partir de février 2023 jusqu'au semestre 2 de l'année universitaire 2024/2025, soit 10 mobilités par établissement (Bourses de 5 mois);
  • des mobilités de staff à raison de 1 mobilité d'un mois par établissement sur chacune des trois prochaines années universitaires (22/23 - 23/24 - 24/25) (bourse de 2 mois pour les enseignants de l'ISJ, au Cameroun) ;
  • des mobilités pour les responsables des relations internationales : 1 bourse pour chacune des 6 institutions d’une durée de 1.5 mois.