1. Accueil
  2. L'UTT
  3. Actualités

Le programme de soutien "25 ans+" : de l’UTT... à l’Université de technologie Européenne à Troyes

Publié le 17 mai 2019 Mis à jour le 3 juin 2019
Date(s)

le 17 mai 2019

En 1994, un premier défi est lancé : créer une Université de Technologie à Troyes. En 2019, le but est atteint ! La prochaine étape se prépare. A l’occasion de la soirée annuelle de la Fondation UTT qui s’est déroulée le mercredi 15 mai 2019 dans les salons du Sénat à Paris, Philippe Pichery, Président du Conseil départemental de l’Aube, Philippe Adnot, Sénateur de l'Aube, Gregory Besson Moreau, député de l’Aube, les diplômés de l’UTT et ambassadeurs de la Fondation UTT, et les entreprises mécènes de la Fondation, ont affirmé leur adhésion au programme 25ans+, le programme de soutien à la création d’une Université de technologie Européenne à Troyes (EUt+).

Il y a 25 ans, les acteurs locaux se sont fortement mobilisés pour rendre possible l’ouverture d’une Université de Technologie à Troyes. Le pari était audacieux. Aujourd’hui, la preuve du concept est faite. L’UTT a réussi à s’imposer dans le paysage des grandes écoles d’ingénieur et a développé une recherche reconnue à l’international. Sa contribution à l’économie du territoire est estimée annuellement à 100 millions d’euros.

25 ans après, l’UTT lance un nouveau pari et propose à tous de s’associer à un nouveau défi collectif : rendre possible la création de l’Université de technologie Européenne à Troyes. La soirée annuelle de la Fondation UTT a permis de lancer le programme 25ans+, destiné à soutenir le projet EUt+.
 

L’Université Européenne : un projet de l'Union Européenne

L’Union européenne a lancé un plan ambitieux pour la création de vingt campus universitaires transnationaux d’ici à 2025. L’idée a été formulée lors du sommet de Göteborg qui s’est tenu le 17 novembre 2018 en Suède. Dotée de 60 millions d’euros, la première tranche du programme pilote sera opérationnelle dès la rentrée 2019.

Le 28 février dernier, l’UTT a ainsi déposé un projet compétitif d’amorçage européen destiné à soutenir la construction de l'Université de technologie Européenne, "EUt", en coopération avec 6 autres Universités :
  • Technological University Dublin (Irlande)
  • Rīgas Tehniskā universitāte (Lettonie)
  • Технически университет София, Technical University of Sofia (Bulgarie)
  • Hochschule Darmstadt, University of Applied Sciences (Allemagne)
  • Universitat Politècnica de València (Espagne)
  • Universitatea Tehnică din Cluj-Napoca (Roumanie)
L’université européenne combine tous les atouts. Elle offre une opportunité exceptionnelle de renforcer la visibilité et l’attractivité de l’UTT en la plaçant de facto sur l’échiquier mondial. Elle propose de renforcer la culture et l’espace européen, et sera un creuset pour relever les défis sociétaux qui attendent nos enfants. Elle permettra de former plus d’ingénieurs à Troyes et d’accueillir plus d’étudiants européens. Elle créera pour tous, entreprises, citoyens, associations, collectivités, une porte d’accès à l’Europe. Au total, elle sera un moyen pour le territoire de rayonner à l’échelle européenne.

L’EUt+ représente 130 000 étudiants, et 7 000 personnels répartis dans 7 pays. Pour les étudiants européens, c’est la garantie de pouvoir poursuivre leur cursus dans plusieurs pays, sans autre complication administrative. "Il sera bientôt possible de commencer un cycle supérieur à Troyes, de le poursuivre à Riga et de l’achever à Valencia." précise Pierre Koch, Président de l’UTT.

54 projets ont été déposés et sont en compétition. L’Union européenne a déjà annoncé un nouvel appel à projet à l’automne 2019. Le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation a fait savoir que "la France apportera son soutien aux universités européennes à hauteur d’au moins 100 millions d’euros sur dix ans".
 

Le programme 25ans+ : soutenir l’émergence de l’EUt+

Le programme 25ans+ lancé par l’UTT est destiné à soutenir le projet EUt+, accompagner et rendre possible l’amorçage du projet. L’UTT, leader du consortium, souhaite ainsi fédérer autour du projet toutes les parties prenantes. L’objectif est de mobiliser et rallier tous les soutiens de l'UTT, du territoire aux alumnis, en passant par les entreprises partenaires, les étudiants et personnels, les collectivités et tutelles.

Il s’agit également de lever des fonds pour construire les premières fondations de la future université dans les domaines de la recherche, l’enseignement, la valorisation, et de gouvernance interculturelle, multilingue et multi-sites, avec par exemple :
  • des dispositifs d'inclusion, permettant de préparer les jeunes pour qu'ils puissent entreprendre des études supérieures ;
  • la mise en réseau des incubateurs des 7 partenaires, pour augmenter leur efficience et promouvoir le développement économique des territoires ;
  • l'identification des expertises et coopérations possibles, en autres sur les deux thématiques « Usine du Futur » et « Cybersécurité/sécurité globale » ou encore sur les nanotechnologies ;
  • une opportunité d’accélérer l’innovation pédagogique et la transition numérique, et de diffuser le modèle de diplôme d’ingénieur défendu par l’UTT : un cursus en 5 ans à la carte, combinant les sciences, l’ingénierie et les humanités, très adapté à la vision européenne de la technologie défendue par le projet EUT+ : "Think Human first" !
Le programme 25ans+  invite chacun, à soutenir ce projet : en signant une lettre de soutien sur le site de l’UTT : www.utt.fr/l-utt/programme-25ans-/je-soutiens-le-programme-25-ans-, en faisant un "don fléché 25 ans+" à la Fondation de l’UTT, en apportant un peu de temps et des compétences à ce programme, en rejoignant le "Cercle des entreprises 25 ans+", en ouvrant vos réseaux à ce programme... ou encore tout apport qui paraîtra utile au projet.

La liste est déjà trop longue pour citer tous les soutiens du programme 25ans+ ; en voici quelques-uns. Rejoignez-les :
  • Philippe ADNOT, Sénateur de l’Aube
  • Philippe PICHERY, Président du Conseil départemental de l’Aube
  • Marc SEBEYRAN, Vice-Président Finances de la Région Grand Est, Premier Adjoint au maire Ville de Troyes
  • Paul GAILLARD, 1er directeur de l’UTT, Maire de Saint-Germain (Aube)
  • Julien Crozat, Président de l’ADUTT (Association pour le Développement de l’UTT) et de l’ASANUTT (Association des Anciens de l’UTT)
  • Jérôme DELLE CASE, Chef d’entreprise, JBD CONSEIL
  • Laurent VITTENET, Chef d’entreprise, Just on life, Aubassadeurs
  • Jean Marie SIMON, Atos
  • Nathalie GOULIN, Enedis
  • Olivier GARRIGUES, EDF
  • Laurent BORG, SNCF Mobilité
  • Claude SAINT-JOLY, Urbaser Environnement
  • Cedric RENAUD, Cegee
  • Stéphane HOCHARD, Portec industry
  • Vanina PAOLI-GAGIN, Law Impact
  • Yann TROMEUR, Iooikos
  • Fabrice LE SACHÉ, Area Group
  • Sandrine THIBORD, Conseil départemental de l’Aube