1. Accueil
  2. L'UTT
  3. Actualités

Analyse des contraintes résiduelles par diffraction des rayons X : 1ère session cette semaine à l’UTT

Publié le 21 juin 2019 Mis à jour le 26 juin 2019
Date(s)

le 21 juin 2019

Du 24 au 28 juin 2019, l'UTT propose une formation spécifique à l’analyse des contraintes résiduelles par diffraction des rayons X et accueille 6 participants d'Airbus, de la SNCF, de l'UTBM et de l’École nationale supérieure de techniques avancées Bretagne (ENSTA Bretagne).

Les enseignements seront assurés par l’équipe du laboratoire LASMIS de l’UTT : Manuel François, Léa Le Joncour, Delphine Retraint, Guillaume Montay et Bruno Guelorget.
 
Les contraintes résiduelles sont omniprésentes dans le domaine de l'industrie mécanique. Elles sont introduites lors de l'élaboration des composants (usinage, soudage, traitements de surface, dépôts et revêtements…). Elles se superposent aux contraintes de service et peuvent entraîner des déformations ou des ruptures. Le contrôle des contraintes résiduelles est ainsi essentiel pour améliorer la sécurité et la durabilité d'un composant technologique.

La recherche en ce domaine est très active et les techniques de mesure ont beaucoup évolué ces vingt dernières années, y compris la plus utilisée d'entre elles, la diffraction des rayons X.

La diffraction des rayons X (DRX) est une méthode non destructive de caractérisation des contraintes résiduelles dans les matériaux polycristallins.

Malgré les progrès récents des logiciels et l'existence de normes, cette technique nécessite un savoir-faire certain aussi bien pour la mise en œuvre que pour l'interprétation des mesures. Souvent, les aspects liés à la microstructure des matériaux (texture, biphasage, gradient, taille de grains…) ne peuvent pas être négligés.

Découvrir la formation