Tous les étudiants doivent effectuer dans le cadre de leur scolarité au moins un séjour à l'étranger : soit un séjour d'études dans une université partenaire, soit un stage en entreprise. Ce séjour à l'étranger correspond à une durée cumulée d'un semestre.

Les périodes de mobilité académique font l'objet d'un contrat (le learning agreement) entre l'étudiant, l'UTT et l'établissement de destination, qui précise les enseignements qui seront suivis et les équivalences d'unités d'enseignement (UE) prévues. Les crédits locaux ou ECTS (European credit transfer system) que vous aurez obtenus dans le cadre de ce programme de mobilité seront donc reconnus dans votre cursus à l'UTT. Le responsable des relations internationales du programme est chargé du suivi du dossier, de la demande avant le départ jusqu'à la validation de ces crédits à votre retour.
 

Un accès à plus de 200 universités

La mobilité en séjour d'études est essentiellement possible dans une université partenaire : L'UTT a mis en place des partenariats directs avec plus de 170 universités à travers le monde, et est membre des réseaux GE3 (70 universités dans le monde) et BCI (10 universités au Québec).
Etudiants portant les couleurs de l'utt à l'international.Etudiants portant les couleurs de l'utt à l'international.

Un campus à Shanghai

L'UTT est également partie prenante de l'UTSEUS (Université de technologie sino-européenne de l'université de Shanghai) créée en Chine, avec et sur le modèle des 3 universités de technologie françaises (l'UTT, l'UTC, l'UTBM). Les étudiants de l'UTT peuvent y passer un an (ou 6 mois s'ils partent en TC4) : après 6 mois de cours à l'UTSEUS (chinois intensif, sciences et technologies, découverte du monde socio-économique chinois…), l'étudiant doit faire un stage dans une entreprise basée en Chine.
 

Préparer son séjour

Pour préparer ces séjours, prenez contact à l'avance avec le responsable de votre formation ou le pôle international (RI). Vous pouvez faire également une demande de bourse ou intégrer le programme Erasmus +, qui concerne aussi les stages. Les deux stages longs du cursus offrent des opportunités de mobilité. Vous devez vous rapprocher du service des stages. Le portail Erasmus + diffuse également des offres de stages en Europe.

Séjour obligatoire à l'étranger : quelques cas particuliers

L'obligation du séjour à l'étranger peut faire l'objet d'une dérogation dans certains cas particuliers : des situations exceptionnelles, un diplôme de baccalauréat ou post-bac obtenu à l'étranger. Pour ces cas particuliers, le jury de suivi des études pourra reporter le départ ou proposer au jury de diplôme une exemption de séjour à l'étranger.
Etudiants en voyage à l'UTSEUS

L’international : un axe stratégique développé par l’UTT depuis 20 ans

Dès l’origine, l’UTT a développé une politique renforcée à l’international qui s’appuie sur un réseau de partenaires de haut niveau consolidé dans le temps, basé sur la confiance et l’accompagnement. Parallèlement, l’UTT privilégie une politique spécifique dans deux directions stratégiques : la Chine et l’Afrique.
 
Tous les partenariats bénéficient de la notoriété internationale des travaux de recherche menés par l’UTT et ses 136 enseignants-chercheurs, en lien avec les équipes disséminées partout dans le monde.

La qualité de l’expérience repose aussi sur la qualité des formations de l’établissement d’accueil. Aujourd’hui, l’UTT accède à des programmes d’échanges sélectifs et reconnus :
  • Le Global E3 (Engineering Education Exchange) : ce consortium de plus de 70 établissements dont presque la moitié est américaine, a été créé pour favoriser la mobilité des étudiants ingénieurs américains. Ce consortium choisit au maximum 3 ou 4 partenaires par pays sur des critères d’excellence de la formation et de très bonne gestion des étudiants entrants et sortants. En France, l’UTT figure parmi ces trois élus au côté de l’INSA Lyon et l’ENSEA. 85 étudiants sont concernés chaque année par ce programme.
  • 12 établissements parmi le Top 50 du classement THE (Times Higher Education), qui concernent 15% des effectifs sortants et 25% des entrants.
  • Le CSC (China Scholarship Council), qui présélectionne 80 excellents étudiants chinois issus des meilleurs lycées chaque année, parmi lesquels l’UTT retient 20 candidats pour entrer en première année du cursus ingénieur en 5 ans.
  • Par ailleurs, dans le cadre de ce partenariat, l’UTT, chef de file du réseau UT-INSA en Chine,  est le seul acteur au monde à pouvoir sélectionner des doctorants. Enfin, chaque année, les meilleurs établissements universitaires chinois sélectionnent des candidats pour un double diplôme.
  • Le programme Erasmus + offre la possibilité à plus de 200 étudiants d’effectuer une mobilité entrante ou sortante entre l'UTT et des établissements européens de qualité.
  • Brafitec et Arfitec sont deux programmes d’ingénierie très sélectifs d’échange avec le Brésil et l’Argentine. 30 étudiants en bénéficient chaque année.
  • Campus France a permis de démarrer un programme d’excellence avec la Malaisie.