1. Home
  2. International
  3. European University of Technology

European University of Technology

Think Human First

L’Alliance "Université de technologie européenne - EUt+", pilotée par l’UTT, est l’une des lauréates du second appel à projets pour l’expérimentation de futures universités européennes. Ce soutien financier et politique permettra de co-construire ce qui deviendra, à terme, une institution originale. Elle ouvrira un nouveau modèle de collaboration qui transformera la qualité et la compétitivité de l'enseignement supérieur technologique en Europe. Ainsi, l’UTT avec ses 3100 étudiants deviendra le campus troyen de ce vaste ensemble de 100 000 étudiants. Avec ce feu vert de l’Europe, l’EUt+ franchit une nouvelle étape de son développement et d’une collaboration au sein de l’Alliance déjà bien amorcée.

Un premier jalon officiel dans la création de l’Université de technologie européenne avait été franchi le 4 février dernier à Cluj-Napoca en Roumanie lors de la signature par les recteurs et représentants du consortium d’un Memorandum et de la lettre de mission posant les fondations de cette future université européenne.

Le 26 février dernier, pour la seconde année consécutive, les huit partenaires européens de l’initiative de l’Université de technologie européenne avaient soumis leur projet à l’appel lancé par la Commission européenne.

L’Université de technologie de Troyes (UTT) coordonne cette initiative d’Université de technologie européenne, EUt+ avec une ambition renforcée : créer à terme une institution, basée sur un modèle original, permettant à chacun de développer son potentiel à travers l'Europe. Avec ce projet, les partenaires s’engagent à créer un avenir durable pour les étudiants et apprenants des pays européens, les collaborateurs de chaque établissement et pour les territoires qui accueillent chaque campus.
 

Le consortium

Les huit partenaires composant l’EUt+ sont :
  • Hochschule Darmstadt, University of Applied Sciences (Allemagne)
  • Rīgas Tehniskā universitāte (Lettonie)
  • Technological University Dublin (Irlande)
  • Технически университет София, Technical University of Sofia (Bulgarie)
  • Τεχνολογικό Πανεπιστήμιο Κύπρου, Cyprus University of Technology (Chypre)
  • Universidad Politécnica de Cartagena (Espagne)
  • Universitatea Tehnică din Cluj-Napoca (Roumanie)
  • Université de technologie de Troyes (France)

Les principes de l’EUt+

L’EUt+ s’articule autour d’une vision commune, un pilier central, "Think human first" dont découlent les principes suivants :
  • Développer une technologie avant tout humaine
  • Profiter de la diversité et le multilinguisme comme opportunité
  • Développer une université inclusive, pour tous

L’EUt+ en quelques chiffres et faits marquants

  • 8 partenaires européens
  • 100 000 étudiants
  • 12 000 personnels
  • Vers un établissement intégré
  • Vers un diplôme européen
Forte de ses complémentarités, l’EUt+ s’appuie sur les forces de chacun de ses partenaires pour créer l’université de technologie de demain.

La vision et la mission de l’EUt+ sont sous-tendues par le rôle central que joue la technologie dans la construction d’un avenir durable et inclusif : l’Humanité est aujourd’hui confrontée à des défis d’une ampleur sans précédent tels que le changement climatique, la surexploitation des ressources, les inégalités et les conséquences sociales de l’ère numérique.

Les réponses à ces défis passent nécessairement par la technologie, mais elles doivent être multidimensionnelles et multiscalaires. Elles doivent prendre en compte les besoins et les aspirations des personnes et le respect de notre environnement, elles doivent être respectueuses de la liberté individuelle et de la diversité.

Cela ne peut se faire qu’en formant des citoyens technologiquement responsables et des chercheurs qui intègrent complètement le potentiel de la technologie et de toutes ses incidences. Cela nécessite une approche fondamentalement nouvelle de la technologie et de la formation de ceux qui la développent. Cela implique un nouveau modèle d’université. Les changements radicaux qui devront s’opérer nécessitent des approches fondamentalement nouvelles de la technologie et de la formation qui structurent la proposition de création de l’Université de technologie européenne.
 

Une implication forte des étudiants

Dans chaque université de l’Alliance, des étudiants ont activement pris part au développement du concept de l’Université de technologie européenne. Avant la crise du coronavirus, deux sessions d’échanges avaient été organisées à Darmstadt et Cluj-Napoca afin que les principaux intéressés puissent confronter leurs points de vue. Les échanges et débats se poursuivent à distance.

Les représentants des étudiants ont pris l’initiative de rédiger et signer également, le 4 février 2020, une déclaration présentant les grands principes qu’ils souhaitent voir grandir au sein de l’EUt+.
 

Des soutiens de poids

L’initiative EUt+ a su convaincre et a trouvé écho auprès de deux grands noms du paysage politique européen : Thierry Breton, Commissaire européen chargé de la politique industrielle, du marché intérieur, du numérique, de la défense et de l'espace, et Michel Barnier, négociateur en chef de la Commission chargé de la conduite des négociations avec le Royaume-Uni.

Elle est soutenue par plus de 40 partenaires associés dont le SEFI (European Society of Engineering Education), des fédérations d’employeurs et des chambres de commerce et d’industrie, des collectivités territoriales, des incubateurs, des associations d’alumni et plus de 350 entreprises.

Pour découvrir les vidéos de soutien et en savoir plus sur l’EUt+ : www.univ-tech.eu
 

Qu’est-ce qu’une Université européenne ?

Selon l’appel à candidatures de la Commission européenne : les universités européennes sont des alliances transnationales qui deviendront les universités de demain en promouvant les valeurs et l’identité européenne et en révolutionnant la qualité et la compétitivité de l’enseignement supérieur européen.

Cet appel à projets qui s’est clôturé le 26 février dernier est l’une des initiatives phares de l’UE, qui a pour ambition de construire un espace européen de l’éducation.

"Il y avait de nombreuses manières de répondre à l’appel de la Commission européenne. Nous avons fait un choix ambitieux : l’Université de technologie européenne sera un objet totalement nouveau. Il s’agit de créer un espace intégral où chacun peut s’épanouir, qu’il soit étudiant, enseignant-chercheur, personnel, interne ou externe.
L’EUt+ s’appuie sur les valeurs de l’Europe et les nourrit à son tour : nous voulons participer activement au développement d’une technologie européenne, une technologie qui porte et respecte les valeurs européennes, au service de l’homme avant tout, respectueuse de son environnement. Développer une technologie européenne, c’est participer de la souveraineté européenne, c’est préserver et porter nos valeurs.
La géographie européenne porte la diversité des territoires, elle offre à chacun une ouverture vers les autres cultures, le plaisir de se connaître et de se rencontrer dans la différence. Il faudra amener l’Europe dans les territoires où on ne va pas la chercher spontanément."

Timothée Toury, porteur du projet et directeur délégué à l’Université de technologie européenne.