Université de technologie de Troyes

Contenu

1ère startup issue du programme de recherche GENESYS fondée par un docteur UTT

Le 16 janvier 2017

Birome Holo BA a soutenu sa thèse, sous la direction de Christian Prins et de Caroline Prodhon, enseignants-chercheurs au LOSI de l’UTT, en janvier 2016. Financée par le programme de recherche GENESYS de l’Institut pour la Transition Energétique P.I.V.E.R.T. (Investissements d'Avenir), la thèse de Birome Holo a permis de réaliser un modèle mathématique et un logiciel innovants pour optimiser des chaînes d'approvisionnement en biomasse pour les bioraffineries du futur. Ces outils sont facilement adaptables pour gérer des réseaux de collecte de déchets, de compostage, des périodes de moisson dans des coopératives agricoles, etc.

Birome Holo a ensuite bénéficié du soutien de la SAS PIVERT pour créer en 2016 une startup : BioSCO. Elle met à disposition de ses clients agro-industriels et agricoles un ensemble d'outils logiciels d'aide à la décision. Les équipes de BioSCO SAS ont développé des outils qui optimisent la performance logistique de ses clients en réduisant les coûts et l'impact environnemental des opérations liées à la biomasse. BioSCO SAS accompagne également ses clients dans leurs décisions stratégiques d'investissements.

"C’est un outil simple qui permet de traiter les résultats d’un modèle mathématique complexe. Par exemple, pour analyser la pertinence d'une chaîne logistique d'approvisionnement de colza avec plus de 400 points de productions et 50 sites de stockage, le temps de calcul est de 2 à 3 minutes, contre 24 à 48 heures sur les logiciels disponibles actuellement", précise Birome Holo BA, co-fondateur et Directeur Scientifique et Technique de BioSCO.

Il s'agit de la 1ère startup issue du programme de recherche GENESYS !

Une première augmentation de capital d’un montant de 400 000 € investis par FINOVAM GESTION, société de gestion agréée par l’AMF, a été réalisée pour permettre à BioSCO de finaliser le développement de l’interface logicielle et de lancer la commercialisation des premières solutions logicielles, prévue pour le dernier trimestre 2017.

> Pour en savoir plus