Université de technologie de Troyes

Contenu

L’UTT renforce son expertise Sécurité avec l’organisation d’une semaine de la cybersécurité et le lancement d’un nouveau Diplôme d’Université

Le 20 mars 2018

Face à une situation de pénurie des compétences et à l’heure où les cybermenaces concernent tous les métiers, l’Université de technologie de Troyes :

  • organise sur son campus la Semaine de la cybersécurité des 26 au 30 mars 2018, qui accueillera des entreprises venues recruter des profils experts formés à l’UTT ;
  • lance le Diplôme d’Université « Mise en œuvre de la sécurité numérique » qui formera dès le mois d’octobre 2018 des salariés souhaitant développer leurs compétences dans ce domaine.

La Semaine de la cybersécurité, le rendez-vous Recrutement des étudiants et experts du secteur

Organisée par le Bureau d’aide à l’insertion professionnelle (BAIP) de l’UTT, la Semaine de la cybersécurité accueillera Orange Cyberdéfense, la Société Générale, Wavestone, NetXP et Armature Technologies, 5 entreprises spécialistes du domaine qui viendront présenter leurs métiers et faire passer des entretiens aux étudiants en recherche de stages, projets de fin d’études et contrats en alternance.

Cette initiative va de pair avec les 12 formations en cybersécurité* de niveau bac+3 à bac+6 et +8 déjà proposées à l’UTT et les équipements pédagogiques de pointe mis à la disposition de ses étudiants. Parmi ceux-ci, unHackLab, espace de recherche et d’expérimentation de hacking réservé aux étudiants en Cyber et aux cyberenquêteurs de la Gendarmerie nationale, et le 1er Datacenter pédagogique multi-site en Europe pour l’exploration des nouvelles architectures de l’Internet.

Elle s’inscrit plus largement dans la continuité de l’axe stratégique de l’UTT, en recherche et en formation, en matière de cybersécurité et lutte contre la cybercriminalité, depuis plus de 10 ans. L’Université est notamment membre fondateur du Centre Expert contre la Cybercriminalité Français (CECyF) et de l’European Cybercrime for Training and Education Group (ECTEG), groupe visant à créer des formations de lutte contre la cybercriminalité pour les forces de l’ordre européennes.

« Mise en œuvre de la sécurité numérique » : un Diplôme d’Université professionnalisant pour répondre à des menaces croissantes

Face à des techniques d’attaques de plus en plus sophistiquées et à un impératif de sécurité croissant au sein des entreprises, dès le mois d’octobre, le Diplôme d’Université « Mise en œuvre de la sécurité numérique » de l’UTT permettra aux acteurs de terrain (développeurs, administrateurs réseau, chefs de projets, etc.) de développer leurs compétences en sécurité numérique pour atteindre un niveau confirmé dans l’un des quatre domaines suivants :

  • sécurité informatique dans la conception, le développement et la mise en production,
  • sécurité des réseaux et des infrastructures,
  • sécurité informatique appliquée à la gestion de projet,
  • sécurité des systèmes industriels.

L’UTT associera ses compétences à celles de l’Ecole Pour l'Informatique et les Techniques Avancées (EPITA), afin de faire bénéficier les étudiants de leur expertise commune en matière de développement informatique, de sécurité des systèmes d’information et de cybersécurité. L’UTT et l’EPITA dispenseront chacune 50% des enseignements, dans les locaux d’EPITA situés au Kremlin-Bicêtre (94270) en proche banlieue parisienne.

La formation donnera lieu à une évaluation des compétences acquises sous forme de QCM, d’étude de cas et de soutenance d’un mémoire applicatif en relation avec la conduite d’un projet de sécurité informatique, qui permettra au candidat d’obtenir ou non son diplôme.

Les candidats souhaitant rejoindre la formation devront être titulaires d’un diplôme de L3 ou équivalent, et justifier d’au moins 3 années d’expérience professionnelle.

« Le lancement de ce nouveau DU vient répondre à un réel besoin du marché : jusqu’ici, il n’existait aucune formation de ce type qui soit continue, qui s’inscrive dans une logique de certification et qui soit portée par un établissement universitaire » témoigne Laurent Amice, Directeur du développement de la formation continue de l’UTT. « L’enjeu est double : si les entreprises doivent se prémunir contre les attaques informatiques pour préserver leur compétitivité, ce sont également l’ensemble des infrastructures critiques qui doivent être protégées au niveau national, que ce soit dans les domaines politique, diplomatique ou encore militaire ».