Université de technologie de Troyes

Contenu

Des étudiants troyens conçoivent la maison de demain en Chanvre, en expérimentant pour la Villa Savoye (78) et des résidences auboises

Le 19 juillet 2017

A l’initiative du Collectif 3C Grand Est, association Loi 1901 qui regroupe différents acteurs de la filière Chanvre Construction de la Région Grand Est, les étudiants de l’EPF (4ème année filière Urbanisme / Bâtiment durable) et de l’UTT (Licence Pro Maîtrise de l'Énergie et des Énergies Renouvelables – MEER et deux élèves ingénieurs en Génie Mécanique) en partenariat avec le Groupe Saint Joseph, collaborent dans le cadre d’un projet académique visant à étudier l’utilisation des matériaux biosourcés dans le domaine de la construction.

Ce projet soutenu par TROYES CHAMPAGNE METROPOLE contribue à l’objectif principal du Collectif 3C Grand Est : la mise en place de synergies et de compétences permettant de développer l’utilisation des matériaux à base de chanvre dans le domaine de la construction et de la rénovation et de promouvoir la filière chanvre construction en région Grand Est.

Ce projet permet notamment de :
- Promouvoir une approche collaborative sur le  territoire troyen,
- Expérimenter des solutions de constructions existantes ou proposer de nouvelles solutions à base de chanvre pour des projets architecturaux en cours,
- Montrer ou démontrer que les constructions à base de chanvre sont compatibles avec les usages de l’habitat contemporain,
- Développer une approche pédagogique novatrice, mettant en lien le BIM (Building Information Modeling) et les réglementations thermiques et environnementales.

Deux terrains d’application permettent aux étudiants d’inscrire leurs compétences et leur créativité dans le réel :

Une maison classée : La Villa Savoye de l’architecte Le Corbusier située à Poissy (78), permet aux étudiants d’imaginer des solutions de rénovation thermique dans le contexte particulier des bâtiments classés aux plans national et international (la Villa Savoye est classée au Patrimoine mondial de l’UNESCO depuis juillet 2016). Ce cas d’application est étudié avec la collaboration du Centre des Monuments Nationaux et de la Fondation Le Corbusier.

Le lotissement Aube Immobilier de Barberey-Saint-Sulpice permet également aux étudiants d’évaluer les performances énergétiques du chanvre dans des logements d’habitation récemment construits. L’Office Public de l’Habitat leurs a mis à disposition des logements T4 pour les visites et études.

Ces partenaires ont marqué un intérêt pour la démarche proposée par le groupe d’étudiants concernant d’une part, un état de lieux thermique et d’autre part, des propositions sur les aspects thermiques des bâtiments et les possibilités d’isolation à base de chanvre afin de réduire la facture énergétique.

Les étudiants ont travaillé en mode projet : l’UTT représentant le bureau d’études pour l’audit énergétique et les recommandations réalisés grâce au logiciel de simulation thermique dynamique bâtiment Pleiades et aux mesures réalisées sur site ; l’EPF jouant le rôle des architectes, sollicitant l’UTT pour l’audit et ses recommandations.

Les étudiants de l’UTT – élèves ingénieurs en Génie Mécanique et étudiants en LP MEER - ont soutenu respectivement leurs projets mi-juin et début juillet devant leurs enseignants, dans le cadre de leurs cursus respectifs. Ils leurs permettent de valider leurs Unités d’Enseignement et d’obtenir des crédits ECTS.

Chacun a pu expérimenter les problématiques réelles des bureaux d’études, notamment l’organisation avec les parties prenantes, les délais et les rendus attendus. Tous ont été enthousiasmés de mener à bien cette étude et ainsi tester leurs connaissances et compétences en conditions réelles.  

Les commanditaires ont quant à eux apprécié la capacité de travail et d’organisation des étudiants UTT et EPF. La fondation Le Corbusier souhaite poursuivre l'audit énergétique au semestre d’automne 2017.