Contenu

Formations en partenariat avec la Gendarmerie Nationale

La Direction Générale de la Gendarmerie Nationale (DGGN) et l'Université de technologie de Troyes s'associent pour renforcer les transferts des savoirs liés aux nouvelles technologies et le développement de la recherche en matière de lutte contre les menaces contemporaines et l'analyse des risques.

L'objectif est de former principalement les militaires, fonctionnaires et agents chargés de la lutte et de la répression contre la criminalité organisée par un contenu innovant tel les aspects techniques de l'analyse de la délinquance liés aux nouvelles technologies de l'information et de la communication intégrant les techniques juridiques, informatiques et de gestion de la criminalité organisée.

Voir le vidéo-reportage Canal32 du 16 février 2011   (à partir de 1:07)

Voir le vidéo-reportage de France 3 du 18 février 2011

Les équipes de formation sont constituées de personnels UTT, de formateurs du CNFPJ (Centre National de Formation à la Police Judiciaire à Fontainebleau) et font appel à des spécialistes extérieurs (droit, psychologie, technologies d’entreprises ou d’opérateurs télécom ou internet…).

Cette coopération  recouvre deux spécialités complémentaires:

Les spécialistes N'TECH et ACO interviennent fréquemment en partenariat, l’un au niveau du recueil de la preuve (données brutes, téléphoniques, bancaires, etc.)  et l’autre pour l’analyse (data mining) des données recueillies

.En 2009/2010, l’UTT a diplômé une cinquantaine de gendarmes, toutes filières confondues (y compris master SSI et IMSGA).

Licence professionnelle ETN

La spécialité ETN (Enquêteur Technologies Numériques) fait depuis janvier 2011 l’objet d’une formation aboutissant à une licence professionnelle. Elle est ouverte aux membres des forces de l’ordre (prioritairement Gendarmerie, et sous réserve de places disponibles, autres forces – Police Nationale, Douanes), sous réserve de l’accord de leur hiérarchie et de l’admissibilité académique, un niveau III de qualification étant exigé (exemple : OPJ ou BTS).

Pour cette spécialité, l'UTT s'appuie sur son statut de membre associé du groupe de travail ECTEG d'Europol "European Cybercrime Training and Education Group".

 

 

 

L'UTT s'appuie également, pour développer recherche et formation en matière de cybercriminalité, sur le projet européen 2centre, soutenu par la commission Européenne.

 

24 places maximum sont ouvertes chaque année en licence professionnelle ETN. Pour plus d’informations : Lien Nouvelle page LP ETN

Diplôme Universitaire et Licence professionnelle « Analyse Criminelle Opérationnelle »

La formation en partenariat en « Analyse Criminelle Opérationnelle » (ACO), aboutissant jusqu’à maintenant à un Diplôme Universitaire , fait l’objet d’un projet d’évolution vers une licence professionnelle, dont le contenu sera plus ambitieux et la contribution UTT plus importante.

Une troisième LP vient d'être habilitée par le Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche. UTT et Gendarmerie Nationale (CNFPJ) formeront  les "Analystes Criminels Opérationnels" de la Gendarmerie.

L’Analyse criminelle opérationnelle consiste, dans le cadre d’une enquête judiciaire, à réunir, mettre en forme, traiter, analyser des données provenant de sources variées, structurées ou non, quantitativement importantes.