Contenu

L'apprentissage

Etre embauché en apprentissage, c’est être formé par un établissement de formation Et par un professionnel qui assure ainsi l’avenir de son entreprise en transmettant ses savoir-faire. C’est également être rémunéré avant son diplôme, un moyen de trouver un emploi tôt dans des métiers où émerge un risque de pénurie de qualification à court terme.


Qu’est-ce que l’apprentissage ?

C’est une filière de formation initiale en alternance, rémunérée,  délivrée dans le cadre d’un contrat de travail. Une formation théorique dispensée à l’U.F.A. (Unités de Formation par Apprentissage) de l’U.T.T. alterne avec une formation pratique, en entreprise. L’objectif est l’acquisition d’une qualification professionnelle sanctionnée par un diplôme.

L’apprentissage comporte une formation théorique et du temps de travail en entreprise, où l’apprenti est placé sous la responsabilité d’un maître d’apprentissage qui est chargé de le guider tout au long de sa formation, en liaison avec le CFA et l’UFA.

 

Qui est concerné ?

Toutes les entreprises relevant du secteur artisanal, commercial, industriel, agricole ou associatif ainsi que celles du secteur public non industriel et commercial.

Les jeunes de moins de 26 ans :

  • Ayant satisfait à l’obligation scolaire ;
  • Désirant acquérir une qualification en formation professionnelle alternée. Leur inscription comme demandeur d’emploi n’est pas obligatoire.


Quel type de contrat ?

Le contrat d’apprentissage est un contrat de travail écrit particulier.

Ce contrat débute dans les 3 mois qui précèdent ou suivent le début de la formation avec une période d’essai de 2 mois au cours de laquelle le contrat peut être rompu par l’une ou l’autre des parties, sans qu’il y ait lieu à versement d’une indemnité, sauf stipulations contraires.

L’obtention du titre ou du diplôme préparé marque la fin normale du contrat, l’employeur n’ayant aucune obligation en termes de maintien de l’apprenti dans l’entreprise à l’issue de son contrat d’apprentissage.

Toutefois, comme pour tout contrat de travail, il peut survenir, au cours de la vie du contrat, des causes de rupture ou de résiliation, en cas de manquements répétés de l’une ou l’autre des parties à ses obligations.


Quel statut pour l’apprenti ?

L’apprenti est juridiquement soumis au code du travail et a un statut de salarié à temps plein au regard des congés, de la protection maladie, maternité et accidents du travail et de sa participation aux élections professionnelles, sous réserve des conditions d’âge requises. Toutefois, son statut comprend certains particularismes liés notamment à l’âge des jeunes apprentis.


Quelles obligations pour l’employeur ?

Au vu du contrat d’apprentissage l’employeur est tenu de verser au jeune embauché une rémunération dont le montant minimum varie de 25 à 78% du SMIC en fonction de l’âge et de l’année du cycle d’apprentissage et contribuer à l’acquisition des compétences correspondant à la qualification recherchée, en lien avec le CFA Sup.

Ancienneté/âge18/2021/25
1ère année49% du SMIC61% du SMIC
2ème année49% du SMIC61% du SMIC
3ème année65% du SMIC78% du SMIC

 

Vous pouvez simuler l’ensemble des coûts d’un apprenti sur : http://www.salaireapprenti.pme.gouv.fr

 

Indemnité compensatrice forfaitaire :

Dans certains cas, l’employeur peut être amené à reverser les sommes allouées (rupture du contrat de travail aux torts de l’employeur, décision préfectorale d’opposition à l’engagement d’apprentis…)

En tout état de cause, toutes ces aides et exonérations cessent lorsque l’apprenti n’est plus salarié dans l’entreprise.

 

Quels interlocuteurs ?

  • L’U.F.A. UTT qui organise la formation et en assure l’exécution et le suivi ;
  • Le CFA de l’Enseignement Supérieru de Champagne Ardenne, auquel l’UTT est rattachée
  • L’Inspection d’apprentissage placée sous l’autorité du recteur d’académie qui contrôle la formation dispensée aux apprentis dans les entreprises et qui participe à la formation des maîtres d’apprentissage ;
  • La Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la consommation, du Travail et de l’Emploi (DIRECCTE).

Le service Relations Formation Entreprises de l’UTT vous accompagne tout au long de votre projet afin de :

  • Vous mettre en relation avec les bons interlocuteurs en entreprise dans le cadre du recrutement ;
  • Réaliser les démarches administratives
  • Rester à votre écoute et répondre à vos questions.

Contenus secondaire


QU’APPORTE LE LABEL CTI ?

Seuls les établissements habilités par la CTI ont le droit de délivrer le diplôme d’ingénieur.
Cette habilitation requiert "un enseignement scientifique et technique suffisamment large dans les dominantes de la formation visée", mais aussi une "formation complète aux méthodes de l’ingénieur" et une ouverture "structurée et significative" aux sciences économiques et sociales et à l’international. Il assure un niveau théorique élevé pour rendre les ingénieurs diplômés opérationnels et les connaissances scientifiques enseignées leur permet de s’adapter tout au long de leur carrière.
Ce label est une garantie pour les étudiants comme pour les recruteurs